Navigation Menu+

Le réseau Tor, solution au problème de vie privée sur Internet

Le réseau Tor est constitué de nombreux serveurs, baptisés nœuds du réseau. Ces nœuds s’utilisent pour rendre anonyme l’origine de connexions TCP. Ils occupent aussi une place importante sur l’anonymisation de l’origine d’une session de navigation Web. Il faut, toutefois, noter que le fait de rendre anonyme le flux TCP est loin d’être suffisant pour cacher l’identité de l’utilisateur. Dans la plupart des cas, l’application émet des informations sur celui-ci. C’est la raison pour laquelle le réseau Tor a fait voir le jour au navigateur Tor Browser. De nombreuses autres applications sont également conçues pour garder l’anonymat des utilisateurs. Le réseau Tor est très utilisé et notamment par des étudiants d’écoles d’informatique. Ces écoles sont chargés de former une future génération d’ingénieurs qualifiés. Découvrez celles-ci plus en détails en vous connectant sur http://www.infosup.com.

Comment utiliser le réseau Tor ?

reseau-tor.jpg

Le réseau Tor se met entièrement à disposition de tous les internautes souhaitant surfer d’une façon anonyme. De ce fait, il s’agit d’un logiciel pouvant être utilisé pour des buts à la fois biens et malveillants. Pour son côté négatif, le réseau Tor peut aider les organisations criminelles dans la réalisation de leurs projets. Il peut aussi permettre à un utilisateur d’accéder à des informations censurées. Toutefois, le réseau Tor présente l’avantage d’assurer la protection de données, lors du transfert. Son rôle est donc de ne donner aucune piste à toute initiative de retracer le parcours lors de l’envoi des fichiers. Il faut noter que ce réseau ne supprime pas le transfert de données. Il agit en veillant à ce que la traçabilité d’un transfert devienne plus difficile.

Avantages de Tor

avantages-de-tor.jpg

Le réseau Tor exauce le rêve d’un internaute à garder son anonymat. Il lui aide aussi dans son projet de veiller à la protection des données transférées en ligne. En matière d’échange de paquets, par exemple, ce réseau Tor offre à l’utilisateur l’occasion de le chiffrer plusieurs fois, en partant par la clef publique jusqu’à la clé portant le numéro 1. Ainsi, il sera difficile, pour les hackers, d’accéder aux données protégées.